Comment diagnostiquer si une des sondes lambda est déffectueuse sur une R34 GTR et comment la remplacer.

Avant de commencer et pour éviter les confusions, il y a 2 sondes lambda sur une R34 GTR, ainsi que sur les R32 GTR et les R33 GTR. Les sondes des R33 et des R34 GTR sont les mêmes, par contre celles de la R32 GTR sont différentes.
Ici j’explique comment contrôler si les 2 sondes lambda d’une R34 GTR (valable aussi pour une R33 GTR) sont déffectueuses et comment remplacer l’une d’elle, celle qui est facilement accessible. Pour l’autre sonde, je ferai un autre article.
Voila où sont situées les 2 sondes, en rouge pour celle qui est difficile d’accès, et en orange pour l’autre.

Le problème

En amenant la voiture au contrôle technique, il ressort que le taux de CO est beaucoup trop élevé et que la valeur lambda est mauvaise : 2.25% de CO au lieu des 0.3%; ces mesures sont effectuées au ralenti et à un régime moteur trés faible. Un taux de CO trop élevé peut provenir d’une sonde lambda déffectueuse, d’une voiture décatalysée ou d’un catalyseur HS … je décide de m’orienter vers le contrôle des sondes lambda.

Analyser les sondes de la voiture : Nissan Datascan

Etant donné qu’il faut que le taux de CO soit impérativement à 0.3% au max pour pouvoir homologuer la voiture (toutes les voitures construites aprés 99 doivent respecter cette norme en fait, sinon elles sont recallées au CT), je décide d’investir dans le logiciel Nissan Datascan avec le cable USB disponible chez Blazt.
Equipé d’un PC portable, il suffit de connecter le PC à la voiture avec le cable USB-ODB sur la prise ODB située en dessous du volant.

Le logiciel permet de monitorer la plupart des capteurs/sondes de la voiture, d’enregistrer les données et de les analyser. On peut ainsi observer le comportement des sondes lambda … et c’est comme ca que j’ai vu qu’une des 2 sondes était HS : en effet les sondes sont utilisées au ralenti et à bas régime et leur signal électrique est normalement celui d’une sinuzoïde oscillant entre 0 et 1 volt. Hors sur l’image ci dessous représentant le signal des 2 sondes de la voiture, on voit clairement que l’une des 2 n’oscille pas mais reste à 0.2V : elle est HS.

Lorsque les sondes fonctionnent normalement, le diagramme est le suivant :

Trouver une sonde de remplacement

Les sondes lambda installées sur la voiture sont d’origine Bosch (c’est marqué dessus), et leurs références sont 22690 24U00 et 22690 24U01. Cependant aprés une recherche rapide pour trouver des sondes d’origine, le tarif est trés élevé : plus de 245 euros pour les 2 sondes (dispo chez Kudosmotorsports par exemple).
Ca ma parait assez élevé étant donné que c’est Bosch qui fait les sondes et que le prix d’une sonde lambda oscille plutôt autour de 80-100 euros. Aprés des recherches laborieuses et des pistes intéressantes (sondes NTK, le site Nissan parts and alternatives), je finis par trouver ce document de Bosch (pdf de 10Mo, 519 pages) .A la page 504 on trouve les références des sondes d’origine … et le modèle universel de remplacement : 0 258 005 726
Bosch propose des sondes lambda universelles qui remplacent de trés nombreux modèles. D’aprés leur catalogue, le modèle universel numéro 0 258 005 726 peut remplacer les sondes Nissan 22690 24U00 et 22690 24U01 (entre autres).
Pour la connectique les sondes universelles sont fournies avec un connceteur universel qui permet de les connecter sur le connecteur de la sonde d’origine.
J’en commande 2 au cas où les 2 sondes seraient HS et au pire ca fait toujours une sonde d’avance. Les sondes sont disponibles sur le site www.oscaro.com au prix de 87 euros.

Le bon outil pour démonter la sonde

Problème : pour démonter la sonde il faut un outil spécial qui ressemble à une cléf à bougies mais qui soit ouverte sur le coté pour laisser  passer les fils : une douille pour sonde lambda ou encore « oxygen sensor socket » en anglais.

Disponible sur rue du commerce au prix de 51 euros ou sur ebay pour 10 euros (sur www.ebay.co.uk, chercher oxygen sensor socket). La douille doit faire du 22mm. Prévoyez aussi un cardan de 3/8″ car il n’y a pas beaucoup de place pour placer la douille sur la sonde …

En utilisation ca donne ceci :

Démonter la sonde

Comme dit au début de l’article, il y a 2 sondes : l’une facilement accessible, aucun démontage. Pour l’autre il faut démonter quelques pièces.

Ici je présente le démontage de la sonde facilement accessible. Avant d’essayer de démonter 2 conseils :
- la douille à sonde doit être utilisée avec un cardan, le cardan doit être placé directement sur la sonde, car il y a un tube qui vous empêchera de mettre autre chose : il vous faut un cardan 3/8″
- mettez une bonne dose de dégrippant et laisser agir 1h
- 1h aprés, placer la douille à sonde comme sur la photo.

Pour ma part j’ai utilisé une cléf en croix (type démonte pneu) pour pouvoir dévisser la sonde…
Voici la sonde démontée, il est clair qu’elle avait un problème

Préparer la sonde universelle

Une notice explicative est fournie avec la sonde universelle, je ne vais donc pas refaire la notice. Rapidement les étapes à effectuer dans notre cas :
- on prend la sonde d’origine et à partir du bout du connecteur on coupe 10 cm
- on mesure la longeur restante du fils sur la sonde d’origine et on coupe le fils de la sonde universelle à la même longueur; ca donne ceci

- on dénude les fils sur le connecteur d’origine et sur la sonde universelle proprement : sur la photo on peut voir que certains brins en « bataille » : il faut éviter cela et s’arranger pour qu’ils soient le plus groupés possible (ils sont plus facile à passer dans les connecteurs jaunes)

- on installe le système « posi-lock » comme sur la photo ci dessus (se référer à la notice pour plus de détails)
- on serre fermement mais sans forcer à mort !
- on assemble les 2 extrémités en clipsant le capuchon et c’est bon

Voila la sonde universelle une fois l’assemblage terminé, avec le connecteur d’origine et le connecteur universel en place :

On laisse le capuchon en plastique sur la sonde. La sonde est fragile et un choc pourrait l’endommager.

Installation

On vérifie qu’on accède facilement à l’emplacement où on doit installer la sonde, on enlève le capuchon en plastique et on visse à la main. Le pas de vis de la sonde est déjà graissé par Bosch, rien de spécial à ajouter. On termine le serrage avec la douille à sonde en serrant (le couple de serrage est de 40mn).
On rebranche la sonde sur le connecteur de la voiture. Et voila :

Tester que tout est ok

Une fois le moteur chaud – faites un tour pendant 5 ou 10 min à régime moteur normal. On brancher ensuite le portable sur la voiture et on lance Nissan Datascan. Lancer l’enregistrement des données pour les sondes lambda pendant 1 min environ, moteur au ralenti.
L’analyse du graph doit ressembler à celui-ci : les sondes effectuent bien leur cycle sinusoïdale, installation réussie et les sondes sont OK. Aprés contrôle dans un garage, le taux de CO est à 0.1%, bingo

Liens utiles

Si vous avez des questions ou suggestions n’hésitez pas, les commentaires sont les bienvenus.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>